);

Formation SST (Sauveteur Secouriste au Travail) - PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1)

En formation continue

OBJECTIFS

Cette formation prépare le sauveteur secouriste à intervenir rapidement et efficacement lors d’une situation d’accident du travail dans l’établissement ou dans la profession. Cette formation permet d’acquérir les connaissances pour apporter les premiers secours et les conduites à tenir en attendant l’arrivée des secours.

Le titulaire du certificat de sauveteur-secouriste du travail, à jour, est réputé détenir l’unité d’enseignement Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC 1), conformément à la réglementation en vigueur.
(l’inverse n’est pas vrai).

Nous organisons cette formation sur notre site ou sur le vôtre.

Si vous souhaitez vous inscrire individuellement ou inscrire un groupe, merci de nous contacter par mail secretariat@lppnazareth.com afin que nous vous communiquions les dates, tarifs et lieu des prochaines sessions.

Age minimum : Avoir 15 ans dans l’année

Cette formation répond à l’obligation faite à toute entreprise de plus de 20 salariés de posséder un sauveteur par groupe de 20 personnes.

1 -LE SAUVETAGE-SECOURISTE DU TRAVAIL

  • 1. Présentation du moniteur et des participants.
  • 2. Les accidents du travail dans l’établissement ou dans la profession.
  • 3. Intérêt de la prévention des risques professionnels.
  • 4. Qu’est-ce qu’un sauveteur-secouriste du travail.
  • 5. Présentation du programme.

 

2 – RECHERCHER LES RISQUES PERSISTANTS POUR PROTÉGER

  • 1. Identifier les sources de risques réelles ou supposées dans la situation concernée.
  • 2. Repérer les personnes qui pourraient être exposées aux risques identifiés.
  • 3.Définir les actions à réaliser permettant la suppression éventuelle du (des) risque(s) identifié(s).
  • 4. Repérer les matériels spécifiques permettant cette suppression.
  • 5. Assurer ou faire assurer, par la personne la plus apte et pour une suppression permanente, la mise en œuvre de ces matériels.
  • 6. Faire en sorte de rendre impossible, lorsque la suppression du risque identifié ne peut être envisagée de manière réaliste, l’exposition de quiconque à ce risque.
  • 7. En cas d’impossibilité de suppression ou d’isolement du (des) risque(s) identifié(s) reconnaître les situations dans lesquelles il pourra, sans risque pour lui-même dégager la victime.

 

3 – EXAMINER LA VICTIME ET FAIRE ALERTER

Face à une situation d’accident, le sauveteur-secouriste du travail doit être capable :

  • 1. D’examiner la (les) victime(s)(adulte, enfant, nourrisson), avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir.
  • 2. De reconnaître, suivant un ordre déterminée, la présence d’un ou plusieurs des signes indiquant que la vie de la victime est menacée.
  • 3. D’associer au(x) signe(s) décelé(s) le(s) résultat(s) à atteindre.

 

4 – SECOURIR

Face à une situation d’accident, le sauveteur-secouriste du travail doit être capable :

  • 1. D’effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s).
  • 2. De déterminer l’action à effectuer pour obtenir le résultat à atteindre, que l’on a déduit de l’examen préalable.
  • 3. Mettre clé œuvre l’action choisie en se référant à la technique préconisée.
  • 4. Vérifier, par observation de la victime, l’atteinte et la persistance du résultat attendu, jusqu’à la prise en charge de la victime par les secours spécialisés.
    • a) La victime saigne abondamment : Compression manuelle.
    • b) La victime s’étouffe : claques dans le dos, méthode d’Heimlich
    • c) La victime ne répond pas, ne respire pas: Massage cardiaque externe, ventilation artificielle et pose d’un DSA (Défibrillateur semi-automatique).

 

5 – SITUATIONS INHÉRENTES AUX RISQUES SPECIFIQUES

  • 1. A l’entreprise.
  • 2. Conduites particulières à tenir face à un malaise

 

 

 

La formation est essentiellement pratique, les explications du programme sont données pendant et à l’occasion de l’apprentissage des gestes. Mises en situation d’accidents à l’aide de cas concrets. Evaluation en contrôle continu.

Des formateurs expérimentés, ils réalisent la formation plusieurs fois par an aussi bien auprès de jeunes que d’adultes.

Établissement Privé Catholique Nazareth