);

Réussir en confiance

Notre projet éducatif s’inspire du projet fondateur de l’abbé Dujarié et de son souci d’être « à l’écoute de la vie des hommes, des femmes, des jeunes et des enfants, d’être attentif aux réalités quotidiennes et de s’informer des problèmes du monde ».

Depuis 1806, les sœurs de la Providence de Ruillé sur Loir, habitées par ce même esprit et guidées par la Providence, poursuivent son œuvre éducative à travers le monde, contribuant ainsi à lui donner un visage plus humain et à ouvrir des chemins d’espérance.
Le projet éducatif, qui exprime notre vision de l’homme et de la femme que nous voulons insérer dans la société, doit permettre à toutes les membres de la communauté éducative (élèves, parents, enseignants, équipe de direction, salariés AFPMR, conseil d’administration) de prendre leur part dans l’accueil de tous les « élèves sans discrimination, dans leur diversité et dans un climat de concertation et de dialogue. »

S’épanouir, c’est pouvoir découvrir et développer ses talents, puis les partager avec les autres. Un talent, c’est à la fois un don, une capacité ou une aptitude. Confiants en la Providence, nous avons la conviction que chaque jeune personne que nous accueillons, possède en elle un, voire plusieurs talents. Notre volonté est d’aider chaque jeune – au travers des projets pédagogiques que nous conduisons, des activités d’animation que nous proposons, notamment à l’internat – à découvrir son/ses talents et à le/s faire grandir. Cela se traduit au quotidien par l’établissement d’une véritable relation de proximité avec nos jeunes et la volonté de les « regarder » de manière sereine, authentique et pourtant exigeante, en les distinguant, et en nous positionnant, non comme modèle, mais comme témoins.    

Nous accueillons nos jeunes dans un établissement « sans murs », lui-même ouvert vers l’extérieur, vers le territoire qui l’accueille depuis 1806 et qui facilitent les échanges avec les hommes et les femmes qui l’habitent, le font vivre. L’environnement que nous leur offrons les aident à s’ouvrir eux-mêmes à l’autonomie, à établir une relation de confiance avec les adultes qui les accompagnent, à faire l’expérience d’une authentique altérité, gage de dépassement progressif de leurs revendications personnelles, de justice, voire d’égoïsme, pour aller vers l’acquisition d’un véritable esprit de générosité et d’ouverture, acquérir un sens de la relation à l’autre en résonance avec les invitations transmises par l’Eglise, notamment la manière de se respecter, de se détendre, d’étudier, de partager. Dans cette perspective, nous mettons en œuvre une pédagogie de la responsabilité et de la relation, afin que nos jeunes se sentent en situation de bien-Etre. 

Nous estimons que la croissance en maturité et en autonomie sont des qualités indispensables à une croissance en liberté.  Nous sommes convaincus que le travail personnel, les possibilités offertes de se découvrir soi-même en tant que personne, c’est-à-dire comme un jeune en relation avec d’autres personnes, camarades et adultes, les possibilités d’accès à la créativité, notamment artistique, et à une attitude de réflexion sur le sens de leurs apprentissages, dépend d’une participation active de chaque jeune, au projet de l’établissement. Quelle que soit la filière ou le statut du jeune accueilli, l’essentiel est d’apprendre à apprendre, pour une fois inséré dans la vie active, être en capacité de s’adapter à son environnement professionnel et à l’environnement technologique du moment. Soucieux de les former au respect, non seulement de la personne, mais aussi de notre planète, nous les sensibilisons au concept d’écologie intégrale qui les invite à prendre déjà soin de leur propre équilibre, à harmoniser leurs facultés internes pour mieux vivre en harmonie avec notre planète. Et donc avec la Vie.

NE PAS suivre ce lien ou vous serez banni du site!